Education canine et comportementalisme : un peu d'explications

"Seuls les chiens bien éduqués sont appréciés du public" . Raoul Belet

Aujourd’hui, le métier d’ “éducateur comportementaliste canin” est un peu plus connu qu’il ne l’était hier. 
Cependant, cette dénomination interpelle toujours. Avec les paragraphes qui suivent, je vais tenter de définir
le rôle du comportementaliste, comme je l’ai (bien) appris, comme je le pratique et comme je l’aime.

Mon qualificatif de comportementaliste se définit comme étant un spécialiste du comportement du chien. Pour pouvoir se targuer de cela, il faut être formé, entre-autres, en éthologie. L’éthologie est l’étude du milieu de vie du chien, de son comportement, bref de tout ce qu’est un Chien. Il est essentiel également de bien comprendre ses schémas affectif et émotionnel.

Comme comportementaliste, je m’intéresse donc au comportement du chien. Je l’observe là où il vit, avec les êtres vivants qu’il côtoie (animaux ou humains) et j’étudie les interactions qu’il a avec son environnement.

Pour travailler à l’amélioration de la relation chien-humain, j’ai également une solide formation en psychologie humaine. On parlera aussi de psychologie systémique puisque le chien et son humain constituent un système dans lequel chacun a sa place propre. Il convient de ne surtout pas les confondre.

Pourquoi dans mes séances, cela fonctionne-t-il mieux que dans un club canin classique ? 

Forte d’une formation longue et portée sur énormément de pratique, encadrée par des professionnels aguerris, j’ai augmenté mes connaissances et développé mon sens de l’écoute et de l’empathie. 

La partie éducative « simple » est évidemment très importante. Il est essentiel pour moi de bien maitriser les codes de l’éducation du chien.

Comment le chien apprend-il ? qu’est-il capable d’enregistrer ?  quels sont les mécanismes d’apprentissage qui apparaissent durant le développement du chiot ?     comment communiquer avec lui ?   que me dit le chien ?  pourquoi le chien ne répond-il pas à certaines sollicitations et bien à d’autres ? 

Si, pour éduquer, il faut connaître le chien, il faut également très bien se connaître soi-même.
Dans toute intervention que j’ai sur le chien, faire preuve de maitrise de soi est primordial afin de rester toujours juste et intelligible pour le chien.
Tricher ou trahir sont les pires choses à faire avec un animal aussi sensible et dévoué que l’est notre ami le chien.

C’est pourquoi j’aime développer encore et encore mes connaissances et ma pratique pour correspondre au mieux à la communication parfaite avec cet animal domestique fascinant que l’on continue à étudier partout dans le monde.  
Régulièrement je programme dans mon agenda professionnel des mises à jour de mon niveau, sous forme de supervision et diverses formations.

 

 En tant que comportementaliste et éducateur canin j’aide le maitre et/ou le chien dans certaines situations classiques ou moins fréquentes. 

 

J’interviens quand le comportement du chien devient problématique : quelle que soit la situation, je pourrai vous aider à apaiser le conflit,  à le résoudre totalement ou partiellement, de manière à ce que la relation soit de nouveau au beau fixe. 

 

Un chien que vous trouvez « compliqué » ou « ingérable » pourra redevenir un charmant compagnon et vous satisfaire à nouveau pleinement.

Mon travail consiste donc à prendre connaissance de la situation :

  • au travers de vos explications ;
  • avec les preuves « en live » du comportement indésirable de votre chien et de votre attitude face à lui ;
  • grâce aux connaissances que j’ai des principales complications courantes lorsqu’on partage son habitation et sa vie avec un chien ;

    Avec tout cela, j’établis un état des lieux.

Vous recevez déjà bien des réponses à vos questions, cela soulage et réconforte.
Ensuite, avec vous, j’établis des règles à suivre, je vous décris également des exercices à pratiquer, des comportements à modifier et je vous liste les nouvelles habitudes à prendre.  

Ne vous inquiétez pas, vous serez guidé et conseillé tout au long : je vous accompagne dans toutes ces nouveautés.

Puisque j’ai appris à gérer les personnalités humaines, je peux adapter les protocoles de mes séances : chaque personne est différente, chacune reçoit différemment les informations que je donne et chacune d’elles progressera différemment avec son chien.

  

Je tiens compte de tout cela pour vous faire réussir l’éducation
de votre chien !

L’éducation du chien l’emmène vers une plus grande intelligence et une meilleure intégration dans votre famille et la société. Cette aventure commence avant la naissance, l’éducation donnée par la mère et l’éveil procuré par l’environnement des ses huit premières semaines. Il se complètera par ce que vous lui apprendrez.

Gilbert Rault

La désobéissance est causée par l’incompréhension, la confusion, l’inconsistance ou le manque de renforcement,  jamais par le refus d’obéir.

Il faut apprendre à gérer les comportements de son chien par son intelligence et non par la violence. 

Jacinthe Bouchard

Pas de progrès sans savoir : connaitre la théorie de l’apprentissage, savoir créer et entretenir la motivation de son chien sans tomber dans l’excitation, construire de solides bases pour le chien comme pour l’humain, créer un programme d’entraînement et apprendre à conduire son chien sur toutes les configurations.

Pauline Debarbat